Vernis à ongles et grossesse

Peut-on mettre du vernis à ongle quand on est enceinte ?

Vous êtes nombreuses à vous inquiéter pour la santé de vos enfants in-utero . Parmis vos plus grands questionnements, celui de pouvoir porter du vernis à ongles lorsque l’on est en court de grossesse, sans mettre en danger votre futur bébé. 

La composition des vernis à ongles, un danger pour votre grossesse ?

Nos petits flacons colorés si jolis regorgent de produits dont on ne connaît pas toujours la composition. 

Voici les principaux produits alarmants que l’on y retrouve : 

Le toluène : c’est un hydrocarbure aromatique utilisé comme réactif ou solvant. On le retrouve principalement dans le milieu industriel pour dissoudre des graisses et des résines. C’est à lui que l’on doit cette odeur assez forte. Il peut causer des allergies respiratoires et cutanées. 

Le formaldéhyde : c’est un puissant fixateur. C’est à lui que l’on doit la résistance ou non de notre vernis à ongle. En 2004, le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé le formaldéhyde comme cancérogène avéré de groupe 3. 

L’hydroxy-anisole butylé : il sert de conservateur et peut être utilisé dans l’industrie alimentaire. Selon l’Institut National de Santé des Etats-Unis, il est considéré comme un perturbateur endocrinien qui pourrait avoir des effets cancérigènes. 

Le camphre : parfois utilisé comme insecticide, le camphre est aussi un composé assez puissant qui vient d’un arbre appelé le camphrier. Il est soupçonné lui aussi d’être un perturbateur endocrinien. 

Dans certains vernis, pigments et autres plastifiants qui varient selon la qualité et le type de vernis (laque, gel, semi-permanents…) et qui auraient des propriétés très peu encourageantes pour les voies respiratoires et la peau. 

Ce qui signifie que non seulement les composants des vernis à ongles peuvent être potentiellement nocifs pendant la grossesse mais le reste du temps également !

En cause : l'inhalation de produits chimiques

Vous l’aurez compris, ce n’est donc pas le vernis en lui même qui poserait problème mais bien l’inhalation des produits qui le compose. 

Les études scientifiques s’accordent à dire que l’inhalation d’infime quantité ne représenterait qu’un risque très faible de malformations pour le foetus. Cependant, certains déconseillent par précaution l’usage de de vernis et le port de faux ongles pendant les trois premiers mois de la grossesse et recommande d’espacer les poses pour limiter l’exposition répétée. 

Nathalie Thomas, prothésiste angulaire à Montpellier dans l’Hérault, reconnaît n’avoir jamais reçu de femmes enceintes pour une pose de vernis ou d’ongles en résine. “Je le déconseille car certaines des produits sentent forts” dit-elle avec bienveillance pour les futurs mamans qui en feraient la demande. 

Même constant pour l'utilisation des dissolvants pendant la grossesse.

Là aussi, les études ne sont pas très réjouissantes. Encore une fois, tout dépend de la composition de celui-ci et de la fréquence d’utilisation. 

 

Ceux qui contiennent de l’acétone peuvent irriter les voies respiratoires. Il vaut mieux donc choisir un dissolvant qui n’en contient pas. 

On a souvent tendance à dire que les femmes enceintes ont de beaux ongles, ce qui n’est pas tout à fait vrai. Les plus chanceuses d’entre vous pourront se vanter de leur manucure parfaite tandis que d’autres auront les ongles cassants et fragilisés.

 Cela est dû aux hormones qui s’agitent dans tous les sens pendant cette période et provoquent des modifications physiques. L’utilisation du dissolvant pourrait donc fragiliser encore plus vos ongles pendant la grossesse. 

Et pour les manucures en institut de beauté ?

On peut se poser la question en effet. Évidemment, ce n’est pas plus recommandé étant donné que l’exposition aux produits chimiques y est encore plus intense. 

Et d’ailleurs, comment fait une personne qui travaille en institut de beauté et qui est enceinte ? Elle se met en arrêt de travail ? Bien que je doute fort que ce soit toléré, c’est en effet ce qu’il devrait se passer. Mais dans les faits, les esthéticiennes qui attendent un heureux événement n’ont pas d’autre choix que d’être exposées plusieurs heures par jour à toutes les substances indiquées plus haut. 

Les conseils d'expert pour vos ongles pendant votre grossesse.

Pour vivre une grossesse épanouie, il est essentiel de pouvoir se faire plaisir et de limiter les privations qui peuvent être frustrantes quand elles sont trop nombreuses. Si les gynécologues sont drastiques sur le fait de ne pas consommer de poissons crus, le verdict est plus souple en ce qui concerne les vernis à ongles. 

Voici donc quelques conseils pour les futures mamans qui veulent avoir de jolis ongles : 

 Privilégier les vernis bio et naturels . On peut trouver des vernis avec une composition correcte dans certaines pharmacies ou sur des boutiques en ligne spécialisées. Si besoin, vous pouvez vérifier ICI si votre vernis à ongles est risqué ou non. Ce site va même jusqu’à vous indiquer s’il peut être utilisé par des enfants et des adolescents. 

Favoriser les esthéticiennes qui exercent au domicile. Si vous n’êtes pas experte en pose, vous pouvez faire appel à une esthéticienne qui se déplacera chez vous et de ce fait vous éviterez l’exposition aux produits chimiques des instituts. Si vous avez besoin de conseils pour chouchouter vos ongles, voici un article du blog qui vous sera utile entre deux poses de vernis.

Bien aérer la pièce pour éviter que les odeurs ne stagnent trop longtemps. Encore mieux : s’il fait beau, posez votre vernis dehors ! 

Choisir un dissolvant sans acétone . Par exemple ceux-ci qui sont recommandés pour les femmes enceintes.

Espacez les poses et laissez vos ongles respirer. Comme ce sont principalement les inhalations qui posent problème, privilégiez le vernis semi-permanent (s’il est bio c’est encore mieux). 

Ne mettez pas trop de couches pour les mêmes raisons qui sont évoquées ci-dessus mais surtout parce que ça abîmerait encore plus vos ongles. 

Évitez de souffler sur vos ongles pour les faire sécher car cela augmenterait la dispersion des substances chimique dans l’air. 

Se laver les mains après la pose de vernis et après l’utilisation de dissolvant afin de faire partir tous les résidus chimiques des produits utilisés. 

 

Article écrit par Floriane Guilbert

vernis à ongles semi-permanents

Qu’est ce que les vernis à ongles semi-permanent ?

Depuis quelques années, les vernis à ongles semi-permanent s’imposent comme des incontournables de la manucure. Mais qu’est ce que c’est ? Comment les utilise t-on ? Quelles précautions faut-il prendre ?

Jolis-Ongles vous guide sur ces nouveaux vernis à ongles. 

Les vernis à ongles semi-permanent : qu'est ce que c'est ?

Les vernis à ongles semi-permanents sont des vernis à ongle qui ont vocation à être plus durable que les vernis à ongles classiques. 

C’est une solution pratique, notamment pour les femmes hyper-actives, d’avoir de beaux ongles comme au premier jour d’application sans avoir à les entretenir fréquemment où à se soucier des activités que l’on va faire de peur d’abimer sa manucure. 

Usuellement, les vernis à ongles semi-permanents sont à garder jusqu’à ce que la démarcation entre le vernis et la peau devienne visible et surtout inesthétique. Cette durée est variable en fonction des personnes et du temps de pousse des ongles de chacune. La moyenne étant d’une quinzaine / vingtaine de jours. 

Mais pendant cette vingtaine de jours, vous êtes certaines d’avoir un vernis qui ne perdra pas de son éclat et qui ne s’écaillera pas !

Lorsque l’on s’intéresse à la composition, on observe que cette dernière est enfantine, puisqu’il ne s’agit que d’un vernis à ongles classique additionné d’un gel durcissant sensible aux UV. Le rendu est presque identique au résultat obtenu avec des vernis à ongles classique. 

De plus, il existe désormais de nombreuses gammes de vernis à ongles semi-permanents avec des effets tout aussi variés que pour les gammes classiques de vernis : colorés, nudes, pailletés…etc

Comment poser une vernis semi-permanents ?

Il est important de prendre conscience que les vernis à ongles semi-permanents ne se posent pas aussi facilement que les vernis à ongles classiques. Ils nécessitent un minimum d’équipements.

Concernant l’équipement nécessaire, en dehors, du matériel classique (j’entends par là, lime à ongles, repousse cuticule, base coat…etc) il est primordial d’avoir une lampe à UV pour fixer et catalyser le séchage du vernis semi-permanent. 

Dans un premier temps, limer vos ongles et repousser vos cuticules. Une fois que les ongles sont prêts, poser une base (une couche très mince) et passer vos mains à sécheuse à UV (appelée aussi machine à catalyser). 

Ensuite on passe à la pose du vernis coloré, une à deux couches en fonction de la couvrance et de l’opacité du vernis que vous avez choisie. Procéder au séchage d’une à deux minutes entre chaque couche.

Pour finir, on passe à l’étape du Top Coat, avec encore une fois un temps de séchage sous la machine, d’une à deux minutes. 

Comptez une petite heure pour une séance complète à la maison. 

Quelles sont les précautions à prendre ?

Malgré son aspect pratique et durable, lorsque l’on applique un vernis semi-permanent, on appose 4 couches de produits !

Ainsi pendant les deux semaines où le vernis est posé, l’ongle ne respire pas ou peu. Il est donc nécessaire d’avoir des ongles en excellente santé avant même de penser à une telle manucure. 

Si ce n’est pas le cas, oubliez ce type de pose pour le moment, vous risquerez d’aggraver la situation. Allez plutôt faire un petit tour sur l’article “Comment avoir de beaux ongles naturels ?” du blog Jolis-Ongles. 

Et comme vos ongles ne respirent pas pendant plusieurs jours, il est nécessaire de bien hydrater vos ongles entre chaque manucure. Je recommande même de ne pas enchainer sans arrêt les manucures aux vernis à ongles semi-permanents. 

Pour finir, la dernière précaution importante à prendre concerne l’élimination et la dissolution du vernis de vos ongles. En effet, ne rongez pas, ne grattez pas directement, ne le poncez pas, ne l’arrachez pas, vous ne feriez qu’abimer et nuire à vos ongles.

La bonne manière de faire est la suivante : munissez vous de carré de coton, de dissolvant, de papier albuminium (l’alu peut être remplacé par des capuchons de silicones prévue à cette effet). 

Imbibez un carré de coton de dissolvant avec acétone, enrouler le coton autour de votre ongle et enroulé l’aluminium autour du coton et donc de votre doigt pour bien maintenir le coton en contact avec l’ongle. Après 20 minutes de mise en contact, grattez avec une spatule en bois ou un repousse-couticule. Repassez un coup de dissolvant et voilà vos ongles sont de nouveaux au naturel ! 

Et surtout hydratez bien, pour rétablir la couche lipidique de vos ongles ! 

Top Coat

Pourquoi utiliser un Top Coat ?

Et si on reprenait les bases de la manucure ? Aujourd’hui intéressons -nous au TOP COAT. Un nom barbare quand on est spécialiste de l’anglais… 🙂 on peut le traduire par couche supérieur ou couche finale. Mais, pourquoi utiliser un Top Coat ? 

 

TOP COAT : Qu'est ce que c'est ?

Le top Coat est incontournable pour avoir des ongles parfaits et durables. Comme son nom l’indique, on l’utilise généralement à la fin de sa manucure. Il a plusieurs objectifs : 

  • C’est une couche de finition, qui va protéger le verni que vous venez d’appliquer. Il va empêcher que ce dernier ne s’écaille trop rapidement
  • C’est une atout esthétique. Avec son aspect translucide, il va rendre vos ongles plus brillants, donner un effet miroir.
  • Il peut être utiliser seul, sur des ongles naturels pour avoir des ongles naturels plus éclatants.

Sur le marché, des nouveaux Top Coat sont apparus proposant des finitions toujours plus personnalisés avec des finitions Smoky, Mat, pailletées…

Certaines marques argumentent sur des propriétés permettant de faire sécher plus facilement le verni à ongle posé. Attention, tout les top Coat n’offrent pas ces biens faits. 

Il peut être utilisé aussi bien pour les mains que pour les pieds. 

Attention ! Malgré la couleur transparente comme la base Coat, les deux ont des rôles biens distincts. Il ne faut pas utiliser un Top Coat comme une Base Coat et inversement sauf cet usage est indiqué.  

Quelle composition ?

Si vous êtes des habituées du site Jolis-Ongles.com, vous savez que je porte une attention particulière à la composition des produits que j’utilise et que je vous conseille. 

Sans surprise, les Top Coat, on est des compositions très proches voir sensiblement identiques aux compositions des vernis à ongles. On y retrouve des formaldéhydes, du toluène, dibutylphthalates…etc

Inutile de ré-insister sur les risques des l’utilisation de ces composants… mais si vous voulez en savoir plus, lisez cet article !

Le Top Coat : comment l'utilise t-on ?

Soyez vigilantes sur l’utilisation d’un Top Coat et respectez ces petits conseils que je vous donne. 

Comme je l’évoque précédemment, tout les top coat n’ont pas de propriétés accélératrices de séchages. Ainsi, il est primordiale de bien laisser sécher son verni avant toute utilisation. 

sèche ongle

Sèche vernis à ongles

Une manière facile et rapide de s'assurer que le vernis est parfaitement sec.

Si vous l’utilisez comme produit de finition, veillez à toujours appliquer en couche fine. Egoutter bien votre pinceau, et partez sur une application de la partie extérieur vers la partie intérieur de l’ongle. 

Privilégiez donc une application modérée lors de la première utilisation; et réalisez des retouches quotidienne ou tout les deux jours pour reconstruire la couche supérieur de votre ongle.  

Ma selection de Top Coat

Pour vous aider à trouver le Top Coat qui vous convient, j’ai réalisé une petite sélection des Top Coat que je préfère. 

Sans DPB, sans Toluène, Sans formaldéhydes

Top Coat 10 Free

Produit associant Top Coat et Base Coat